4 conseils essentiels à savoir avant de partir à Berlin

Salut, cher voyageur, chère voyageuse. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je veux te partager 4 choses sur Berlin. Des choses qui m’ont surprises et qui me semblent importantes que tu saches avant de partir ! J’espère que ça te permettra de voyager plus serein et mieux préparé.

Première chose – À Berlin, on parle en anglais.

Tout d’abord, tu n’as pas à t’inquiéter sur la langue avant de partir. À Berlin, tout le monde parle anglais. Durant mon week-end là-bas, tout le monde m’a parlé en anglais, voire même en français. Quel plaisir ! J’imagine que si tu vis dans un pays francophone tu pourrais être déçu. Mais pour moi qui vis en Russie quand on me parle en français, je me régale hihi.

Bien sûr, je t’encourage à connaitre les mots de politesse en allemand. C’est toujours plus agréable pour tout le monde. Qu’en penses-tu ?

  1. « Guten tag » 
    Tu le sais surement, ça veut dire bonjour. On va te dire aussi : « Guten Morgen ». C’est le bonjour du matin.
    Et encore plus simple et plus répandu j’ai eu l’impression : « Hallo »
  2. « Danke » Pour dire merci.
  3. « Auf Wiedersehen » pour dire au revoir. Le « n » ne se prononce pas si j’ai bien compris. Oui, parce que j’ai demandé à une dame de l’hôtel comment on disait au revoir. Ça a été un moment épique car j’ai eu vraiment beaucoup de mal à le prononcer hihi.
    Je te rassure car on peut dire au revoir avec : « Schuss ». C’est beaucoup plus simple hein 🙂

Je te donne ces quelques mots pour que tu t’amuses tout simplement avec. Car vraiment, tout le monde parle anglais ou du moins le comprend. Et c’est vraiment très très pratique. Je pense que tu es d’accord avec moi.

Deuxième chose : Les paiements en espèces.

Toujours avoir des espèces sur toi ! C’est la première leçon que j’ai apprise en arrivant à Berlin. Je sortais tout juste de l’aéroport et je me suis retrouvée devant une machine pour acheter mes tickets de métro (oui parce que je ne connaissais pas encore l’indispensable application BVG. Je t’en parle plus précisément dans cet article : Une appli indispensable à avoir pour voyager à Berlin.
Du coup, je me suis retrouvée devant la machine qui n’acceptait pas ma CB. Je suis donc aller retirer 50 euros. Je suis retournée, avec mon billet de 50 euros, à la machine pour acheter mon ticket de métro et elle m’a dit encore : Non c’est pas possible !! Hé oui, il faut payer avec un billet de 20 euros au maximum. Donc, je suis allée retirer une deuxième fois : 20 euros. Que d’aller-retours !!! Ahah !

À savoir que le métro, les restaurants, les magasins aussi ne prennent pas tout le temps la carte bleue.

Heureusement je te rassure, il y a des distributeurs de billets partout. Mais bon, ça évite de devoir aller au distributeur pour revenir au restaurant et payer la facture.

Petite anecdote sur les distributeurs de billets : Le premier montant de retrait proposé, c’est 250 euros… Il faut appuyer DEUX fois sur autre montant pour avoir 50 euros par exemple…
Je pense que les allemands paient beaucoup par espèces, ce qui expliquerait que les retraits moyens soient plus importants.
Je sais pas ce que tu en penses, moi ça m’a vraiment surprise.

Troisième chose: Un métro très different !

Alors là, ça m’a mis les fesses parterre comme on dit. Vraiment, vraiment !
Il n’y a pas de portiques, pas de contrôle systématique ! C’est fou, non ?

Tu entres dans le métro et tu débarques tout de suite sur le quai !!!

Pour acheter des tickets, il y a des machines sur le quai. Ensuite, tu dois le composter. Ou alors, plus simplement encore, tu peux utiliser l’application BVG (tu peux aller voir l’article qui t’explique tout en cliquant ici)

Donc voilà, pas de contrôle, pas de portique, ce qui rend l’accès au métro beaucoup plus rapide, je trouve. Et c’est agréable cette confiance ! Qu’en penses-tu ? À quand en France ? Est-ce que tu penses que ça fonctionnerait ? 🙂

Quatrième chose : Les pistes cyclables, c’est sacré !

Ouhalalala ! Malheureux ! Si tu restes deux secondes dans une piste cyclable, tu seras très vite rappelé à l’ordre : « C’est MA piste ! Ok ? »
Et hors de question pour eux de ralentir. Donc fais bien attention à toi. 🙂

Il est vrai que j’ai remarqué beaucoup d’allemands dans le métro avec un vélo. Et, avec de gros sac à dos. Ça fait très sportif comme style !

Je me suis beaucoup posée cette question le première jour : « Mais pourquoi ont-ils tous des sac à dos ? » À ton avis, pourquoi ?

Alors c’est vrai que pour faire du vélo, c’est plus pratique. Et puis samedi soir dans le métro, j’ai aussi compris quelque chose. J’ai entendu des bouteilles s’entrechoquer. Ahahah ! C’est aussi bien plus pratique pour transporter des bouteilles de bière, par exemple.
D’ailleurs, dans le métro le soir, j’ai vu pas mal de gens avec une bière à la main, dans la rue aussi. Ça m’a également bien surprise.

Voilà, cher voyageur, chère voyageuse, j’espère que cet article t’a plu et qu’il te sera utile. Ça m’a vraiment fait plaisir de te partager ces 4 anecdotes de Berlin. Je suis allée de surprise en surprise dans cette belle ville.

Je te remercie de m’avoir lue.
Je te dis à très bientôt, et en attendant, je t’encourage à rester curieux du monde qui t’entoure.

Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *