L’importance de « Je pense comme toi. »

Salut, cher voyageur, chère voyageuse. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais te parler d’un texte que j’ai lu ce matin et de rencontres que j’ai faites hier. Tout ceci m’a interpellée et j’ai très envie de te le partager.

Tout d’abord, voici le texte :

« Je ne partage pas mes pensées pour changer celles des autres…
Je partage mes pensées pour ceux qui pensent déjà comme comme moi et, réalisent qu’ils ne sont pas seuls. »

J’ai trouvé cela extraordinaire, pertinent, doux et amusant. C’est exactement ce que je pense. C’est complètement ce que je veux vivre avec toi. Je ne veux pas changer tes pensées, je veux seulement t’interpeller si tu penses comme moi, et te dire : « Hé, moi aussi ! » 🙂

Aujourd’hui, le blog a 6 mois ! J’ai eu la chance de pouvoir discuter longuement avec plusieurs voyageurs et même à rencontrer une voyageuse à Paris. Whaouuuu, quel moment extraordinaire ! Jamais, je n’aurais imaginé ça. Je reçois des mails qui me font rire aux éclats et d’autres qui me touchent en plein coeur et me font pleurer de joie. Je me dis : « C’est fou comme ce voyageur ou cette voyageuse pense comme moi. Quelle chance incroyable qu’on a de pouvoir échanger ! » Merci à eux (j’espère qu’ils se reconnaitront, sinon tant pis je balance les noms hihi), merci à toi, merci à vous !! 🙂

Ce texte que je viens de te partager, m’a permise de bien me rendre compte, de la valeur des rencontres que j’ai faites hier. 
Hier matin, je suis allée m’inscrire dans une association pour français à Moscou. C’était ma première fois, alors que je vis en Russie depuis deux ans, et plus précisément depuis un an à Moscou. Je t’avoue qu’on m’a regardée avec des yeux ronds : « Mais pourquoi tu ne t’es pas inscrite avant ? » Ça m’a fait sourire car je n’ai pas su quoi répondre. Peut être que c’est le fait d’avoir vécue « seule » pendant un an, car j’étais à Krasnodar… Ou parce que j’ai tendance à être timide et solitaire, tout simplement 🙂 Ou peut être que je doute de ma « valeur » parfois.
En tout les cas, hier j’ai sauté le pas et j’y suis allée !! Youpiiiiiiii !

Et, j’ai rencontré 4 femmes. La première venait d’arriver à Moscou : début janvier… Elle semblait stressée et disait qu’elle aimerait bien rentrer en France finalement. Puis, il y avait une seconde femme. Elle, était arrivée début novembre de l’année dernière. Elle disais être passée par là, c’est à dire à avoir eu envie de rentrer. Et en même temps, depuis les vacances de Noël, en rentrant chez elle, elle s’est rendue compte que tout était facile. À Moscou, elle remarque qu’elle a une chance de pouvoir sortir de sa zone de confort et que ça fait du bien de « se mettre un coup de pied au derrière. »
Puis, les deux autres femmes, elles, étaient à Moscou depuis déjà 3 ans. Elles étaient calmes et sereines. Et, surtout j’ai adoré leur vision des russes : des gens cultivés et courageux.

Ces 4 femmes m’ont montrée les 3 stades par lesquels j’étais passée. Le premier : la panique, l’envie de fuir. Le second : je remarque que c’est une chance d’aller plus loin personnellement. Et le troisième : une certaine sérénité et une acceptation et un respect pour la Russie et les russes tels qu’ils sont.

Ce moment est d’autant plus beau à mes yeux, grâce au texte de ce matin. En fait, ces 4 femmes ont pensé, ressenti exactement ce que moi aussi, j’ai pensé et ressenti. Et le soulagement que ça m’a procuré… Je n’ai pas de mots pour te décrire cela…

Pour en revenir à toi et moi. Je n’écris pas pour changer tes pensées. J’écris pour te dire ce que je pense et ce que je ressens. J’écris pour avoir la chance de te dire : « Tiens, tu vois je pense comme toi, tu n’es pas seul. » Et j’écris pour avoir la chance que tu viennes m’écrire : « Tiffany, je pense comme toi », et pour partager un moment très doux. 🙂 Qu’est-ce que tu en penses ? 

Voilà, cher voyageur, chère voyageuse, je te quitte sur ces mots.
J’espère que ça t’a plu et que tu as voyagé de chez toi.

Je te dis à très bientôt et en attendant, je t’encourage à rester curieux du monde qui t’entoure.

Salut,
Tiffany

4 commentaires sur “L’importance de « Je pense comme toi. »

  1. Hey Tiffany,
    C’est un de tes plus doux articles !
    On a envie de dire : venez dans sa communauté, elle a tant à partager avec ceux qui pensent comme elle …
    Bon ben moi je m’y incruste, dans ta communauté ✨☀️❤️❤️❤️

    1. Ma tendre Sophie, tu es l’âme de ma communauté. Une voyageuse curieuse, bienveillante, tendre et rigolote. <3

  2. Chére Tiffany, voyageuse curiese, je suis juste arrivée aujourd’hui dans tes pages en cherchant des endroites dans la ville de Moscou et je t’assure que je pense comme toi.
    J’ai connais bien les russes ayant passé beaucoup du temp dans la ville de Pierre le Grand :- )
    Mais aussi moi j’aime écrire … mais je utilise la langue italienne…eh bien je suis blogger aussi et ma prochaine residence serà la grande metropole russe.
    J’irai lire donc tous que tu as ecrit sur cette place…et merci d’avance !

    1. Bonjour Rolando. Je suis enchantée de faire ta connaissance. Je suis allée sur ton blog. J’ai beaucoup aimé tes articles sur Saint-Pétersbourg. C’est une ville très belle et très intéressante.
      Si je comprends bien, tu as vécu à Saint-Pésterbourg. Bientôt, tu vas déménager à Moscou. Combien de temps ?
      Je remarque que tu voyages beaucoup. C’est ton travail ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *