Le parc Gorki et le parc Muzéon de Moscou, sous les couleurs de l’automne.

Salut cher voyageur, chère voyageuse. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien.

Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article. Aujourd’hui, je te propose un voyage à Moscou. Je t’amène en balade dans les parcs Gorki et Muzéon. Une balade magnifique sous les couleurs de l’automne.

J’en profiterai pour te parler de deux monuments à l’histoire incroyable : la statue de Pierre Le Grand et la cathédrale du Christ-Sauveur. 

Es-tu prêt cher voyageur, chère voyageuse ?

Tout d’abord, j’aimerais en quelques mots te parler de la relation qu’entretiennent les russes avec l’automne.

En Russie, la saison de l’automne commence dès le premier septembre.

Peut être te rappelles-tu que je vis mon tout premier automne à Moscou. Bien que je sois en Russie depuis bientôt deux ans, je n’avais encore jamais vécu les mois de septembre, octobre et novembre à Moscou.

Quand le mois d’août de cette année a touché à sa fin, les russes de mon entourage ont commencé à devenir mélancoliques. Ils me disaient : « Tu sais, Tiffany, l’été est terminé. C’est l’histoire de une ou deux semaines pas plus. Tu verras, c’est pas joli l’automne ici. Le pire, c’est novembre. » 

Et c’est vrai, dès le début septembre, on a commencé à sortir les vestes, puis les manteaux, puis l’écharpe, puis les gants et pour finir la doudoune… Il ne me manque plus qu’à sortir les bottes fourrées du placard et je porterai déjà toute ma panoplie pour affronter tout l’hiver.  Et, je ne peux pas m’empêcher de penser avec un certain effroi : « Nous ne sommes que le 25 octobre ! » 

J’ai une amie russe qui m’a même dit : « Je pars en vacances en novembre. Il n’est pas question que je reste ici. Ce mois est le pire de l’année. »
Cher voyageur, sais-tu que ma professeur de russe (que j’embrasse d’ailleurs) habite à Magnitogorsk. C’est dans le sud de l’Oural. Mercredi dernier, soit le 19 octobre, elle me disait qu’il neigeait déjà !! Il n’y avait pas de surprise dans sa voix. Elle m’a dit que c’était normal à cette période de l’année. C’est un peu plus tôt que « d’habitude ». En général, la neige arrive à la fin octobre.

Et là tu te dis surement comme moi : « FIN OCTOBRE déjà ?? Mais l’hiver dure jusqu’à quand ? »

L’hiver dure jusqu’à mars-avril. Le temps que les lacs se dégèlent complètement et que la nature reprenne des couleurs, il faut attendre fin avril.
Je t’imagine en train de compter sur tes doigts. À Moscou, l’hiver dure à peu près 8 mois et l’été 4 mois.

On se faisait cette remarque avec une amie russe : « L’hiver et l’été sont les seules saisons de Moscou. L’automne et le printemps passent en une vitesse éclair. » Alors qu’« en France, c’est l’automne et le printemps qui sont les seules saisons de Paris. L’hiver et l’été sont assez timides. »

Nous sommes allées plus loin dans la réflexion : « Est ce qu’on pourrait expliquer le caractère des russes par les saisons de Moscou : soit il fait très froid, soit très chaud. Un peu comme le tempérament russe : soit c’est tout noir, soit c’est tout blanc, soit je t’aime, soit je te hais. »

Qu’en penses-tu, cher voyageur ?

Allez ! Viens, je t’amène à présent en balade à Moscou.

Octobre est bien installé à Moscou. Tu portes une veste et une écharpe pour ne pas ressentir le froid qui est déjà bien présent.  Tu prends la direction du parc Gorki. Il n’y a pas parc mieux entretenu et plus soigné que le parc Gorki à Moscou. Tu as envie de profiter une dernière fois des couleurs de l’automne. Il a une fâcheuse tendance à apparaitre et à disparaitre très rapidement par ici. Bientôt, les arbres seront complètement nus, hormis les sapins. Les sapins, tu ne les verras pas aujourd’hui, tu seras  trop occupé à contempler les arbres aux feuilles d’or et de rouge. Mais dans quelques semaines, ces sapins ignorés règneront en maitre au milieu de la neige.

capture-decran-2016-10-25-a-09-30-50

L’entrée de Gorki est devant. Une arche incroyablement belle et grande. Elle se dresse fièrement et fait face à un boulevard peuplé de voitures, comme pour dire, vous n’avez pas de place ici. Et comme par magie, une fois l’arche passée, le bruit des voitures se fait de plus en plus tenu, jusqu’à complètement disparaitre.

capture-decran-2016-10-25-a-09-31-29

Tout comme au Château de Versailles, l’esplanade est magnifique. Partout, à l’horizon des arbres arborant leurs plus belles couleurs de l’automne. Au centre, un parterre de fleurs et de buissons savamment mis en beauté par des mains créatives et amoureuses de la nature. Il faut encore avancer pour découvrir la fontaine. Elle ne fonctionne déjà plus… Ton coeur ne se serre pas à cette nouvelle. Des gens sont tout autour et sont affairés à construire quelque chose. La patinoire surement… La gigantesque et magnifique patinoire pour égayer tout l’hiver. Vivement, vivement…

Une fois la volée d’escaliers descendue, la balade continue au milieu des innombrables allées du parc Gorki.
« Irais-je à gauche ? Irais-je à droite ? »
Pas moins de 121 hectares se déroulent sous tes yeux, tu as l’embarras du choix.

img_3912

Les allées se recouvrent petit à petit de feuilles. Les jardiniers du parc s’évertuent à les ramasser encore et encore. Que peuvent-ils faire contre cette délicate et continuelle pluie de feuilles jaunes et rouges…

Le parc est calme, seulement dérangé par un petit groupe de coureurs bien courageux.

img_3908

La rivière de Moscou apparait bientôt. Il faut la suivre pour se rendre au parc Muzéon. Tu retrouves le bruit des voitures en passant sous le gigantesque et magnifique pont qui sépare les deux parcs.

Le parc Muzéon est different du parc Gorki. Le park Gorki, lui, propose un mariage idéal entre la nature et les infrastructures humaines, comme les restaurants, les échoppes, les jeux pour enfants…

img_3922

Dans le parc Muzéon, c’est l’art qui a toute sa place. En son centre, se trouve la maison des artistes et la galerie de Tretyakovskaya. C’est un bâtiment gris très imposant et pourtant la nature tout autour réussit ce tour de magie qui est de le rendre beau. Le parc Muzéon, il y a encore quelques semaines était plein de vie. Les enfants jouaient ai milieu des dizaines de jets d’eau. Partout, il y avait des gens en rollers, en skate board, en vélo, en poussettes… En ce jour de semaine d’octobre, le silence règne en maitre. Il reprend possession de ces lieux.

capture-decran-2016-10-25-a-09-32-40

Le parc Muzéon porte aussi le nom de parc de l’art. Et, c’est un nom qu’il ne porte pas par hasard. Des artistes accrochent chaque jour leurs magnifiques tableaux au grand bonheur des promeneurs et des acheteurs.

Des statues et des sculptures sont disséminées partout dans le parc. Chaque balade au parc Muzéon est donc différente de la précédente. Il y a tellement de choses à découvrir que c’est impossible que l’oeil soit attiré par les mêmes choses…

capture-decran-2016-10-25-a-09-33-00

capture-decran-2016-10-25-a-09-33-33

La balade continue et monte en intensité. La Statue de Pierre Le Grand se dessine de plus en plus précisément. Cette statue représente un homme tenant un parchemin. Il est debout sur un bateau. Le bateau chevauche des vagues. Elle est haute de plus de 94 mètres. Si on enlevait le piédestal à la Statue de la Liberté, elle serait deux fois plus petite que la statue de Pierre Le Grand. Ce qu’il y a de plus impressionnant dans cette statue devant toi, ce n’est pas sa taille mais son histoire. Cette statue a été érigée par un artiste Géorgien, dans le but de commémorer le 500e anniversaire de la découverte de l’Amérique, en 1492C’était donc la tête de Christophe Colomb qui trônait au départ sur ce grand corps. Cependant, la statue a reçu de nombreux refus de la part des États-Unis, du Canada, des pays d’Amérique Latine et même de l’Espagne. Donc les russes ont coupé la tête à Christophe Colomb et ont mis à la place la tête de Pierre Le Grand. La statue commémore le 300e anniversaire de la flotte russe et se trouve au parc Muzéon sur une ile artificielle, depuis 1997.

Une fois au pied de la statue de Pierre Le Grand, tu as tout le loisir de dévorer du regard la cathédrale du Christ-Sauveur. Elle est au loin et semble si imposante, si majestueuse… Elle est d’une blancheur éclatante sous ses coupoles d’or.

capture-decran-2016-10-25-a-09-33-19

Son histoire est assez tragique… Elle a été érigée la première fois entre 1839 et 1883. Staline la détruite en 1931. La cathédrale était alors le siège de l’orthodoxie russe. Elle a donc été dynamitée. Staline avait pour projet de construire à la place le palais des Soviets, soit un centre administratif et de congrès. Le projet n’aboutira pas et les fondations du palais des Soviets serviront de piscine en plein air. La plus grande piscine du monde. En 1994, la piscine a été détruite sur ordre d’Eltsine et en 1995 la première pierre de la Cathédrale Christ-Sauveur, reconstruite à l’identique, fut posée.

Ne sois pas surpris cher voyageur, Moscou regorge d’histoire jusque dans son magnifique métro. 

Ta balade aux parcs Gorki et Muzéon s’achève ici. J’espère que ça t’a plu et que tu as voyagé de chez toi.
Ce fut un réel plaisir pour que de t’amener avec moi dans cette merveilleuse balade.

Si tu as aimé ton voyage, j’attends de toi que tu commentes cet article pour que nous discutions ensemble. Et bien sûr, si tu as à coeur de faire voyager ton entourage, partage-leur la vidéo.

En attendant notre prochaine rencontre, je t’encourage à rester curieux du monde qui t’entoure.

Á bientôt.
Tiffany

2 commentaires sur “Le parc Gorki et le parc Muzéon de Moscou, sous les couleurs de l’automne.

  1. Sophie de Paris dit :

    Hello Tiffany !
    Ouh la la , la pauvre tête de Christophe Colomb 😉 !
    Et la Cathédrale du Christ Sauveur, ffff…
    Je retiens de tous ces aléas historico-politiques, que la Russie est un lieu où la destruction ne perdure pas : il n’y a pas de problème, que des solutions, c’est ça ?

    J’adore les paysages roussis, et l’idée qu’on sent le vent froid arriver, d’ici…

    Mais ce qui m’a fait le plus craquer, c’est le tramway bleu moscovite ! Typique !
    Merci pour les anecdotes dans l’article, j’ai adoré !
    à bientôt Tiffany,
    je file réclamer ton livre…<3

    1. Coucou Sophie !
      Je te comprends. J’ai dû mal à imaginer la scène.
      « Bon les gars, personne veut d’la statue de Christophe Colomb… on a l’air cons quand même »
      « T’inquiete j’ai une idée : on lui coupe la tête et on met celle de Pierre Le Grand, ni vu ni connu. »
      « Bien vu mec ! »
      J’ai beaucoup de peine pour cette statue. Tu sais, que certains journaux russes disent que c’est la statue la plus détestée de Moscou. La pauvre…
      J’aime beaucoup ta remarque « Il n’y a pas de problemes, que des solutions. » En Russie, c’est ça.
      « Bon on l’a dynamitée. Bon, ok… Mais c’est pas grave ! On va la reconstruire !! Voilà, ni vu ni connu, comme pour Pierre Le Grand. Tranquille les gars ! »
      Hihihihi !
      Oui le tramway bleu, il est canon hein ?!
      Je te fais des bisous Sophie.
      À la semaine prochaine hihihi !!
      Je te souhaite une bonne lecture <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *