J’ai visité le mausolée de Lénine.

Salut cher voyageur, chère voyageuse. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je te prends la main et t’emmène avec moi au mausolée de Lénine.

Cette visite, c’est pour t’inspirer. La Russie et Moscou, plus précisément, recèle de trésors extraordinaires. J’ai la chance d’y vivre et je me fais une joie de te partager tout ce que je sais et ce que je ressens en Russie.

Cette visite, c’est aussi un petit témoignage. Je pense que c’est essentiel, vital même, d’écouter notre coeur et notre intuition, même lorsque des gens, des proches, nous disent de faire l’inverse. Qu’en penses-tu, cher voyageur ? 

Je vis en Russie depuis deux ans. Je suis merveilleusement bien installée sur Moscou depuis un an. Depuis, ça fait des dizaines de fois et des dizaines de fois que je me balade à la Place Rouge et, jamais je suis allée visiter le mausolée de Lénine.

img_4776

Pourtant, tu sais que visiter le mausolée de Lénine, c’est gratuit et ça prend 15 minutes. C’est ouvert tous les matins, sauf le lundi et le vendredi, de 10 heures à 13 heures.
C’est vrai, je te l’accorde cher voyageur, que les horaires sont plutôt matinaux. En même temps, ça ne me pose pas de problèmes puisque j’adore me promener le matin quand il n’y a encore personne. Qu’est ce que j’aime les dimanches matins pour ça. Pas toi, cher voyageur ?

Il m’a fallu deux ans pour me lancer car j’avais des petites voix dans ma tête. Des petites voix qui étaient l’écho des recommandations et des avis des gens que j’ai pu rencontrer.

Peut être as-tu déjà entendu cela cher voyageur, quand tu parles du mausolée de Lénine :

« Pour moi, Lénine et Staline, ce sont les mêmes. Je trouve cela indécent  qu’il y ait encore le mausolée de Lénine sur la Place Rouge. »

« Si les russes veulent changer leur pays, le mausolée doit disparaître. »

Et puis, il y a d’autres personnes qui disent : 

« Le mausolée de Lénine, c’est un symbole historique. Comme tous les symboles historiques, il nous permet de nous remémorer les moments importants de notre pays. C’est important ! »

Personnellement, je t’avoue que je n’ai pas d’avis sur la question. Et en même temps,     

On m’a déjà posé cette question, tu sais : « Tu as déjà visité le mausolée de Lénine ? »

En général, quand on te pose ce genre de questions, tu as peur de faire une gaffe : « euuuuh… »

Bon bah je l’ai fait !!! J’ai visité le mausolée de Lénine.
Je t’avoue que j’étais sur-excitée !

Quand j’ai demandé à un des policiers si le mausolée de Lénine, c’était bien par là et qu’il m’a répondu : oui. Mon cœur à fait un bond ! 
« C’est le grand jour ! Je vais le faire parce que j’ai envie de le faire. Oust, tous ces avis qui ne sont pas les miens ! » 
C’est un peu ridicule, c’est vrai, j’en suis consciente hihi !

Tu te dis surement : « Alors, alors, c’est comment la visite ? » 

Allez, c’est parti ! Tu fais la queue sous de beaux flocons de neige. Il y a des contrôles bien sûr, comme toujours en Russie. Tu passes sous un détecteur de métaux et tu ouvres ton sac dans lequel les policiers jettent un œil. 

C’est souvent la cause de files d’attente monstrueuses à la Place Rouge. Le pire que j’ai vu, c’était pendant la fête de Moscou… des files d’attente à n’en plus finir. La sécurité, c’est important en Russie ! 

Donc tu passes les contrôles et là tu arrives dans une magnifique allée. Tu peux enfin toucher les magnifiques sapins le long du Kremlin. Ils sont splendides avec leurs manteaux de neige. La tour de Saint-sauveur joue à cache-cache avec les sapins. 
« Vite, une photo !!! »

img_4769

Tu peux apercevoir la belle tour Saint-Sauveur 

 

img_4773

Le mausolée de Lénine, à gauche de la photo

Quand tu marches dans l’allée, il y a des inscriptions en mémoire de personnages importants du communisme. Tu n’en connais aucun… oups ! C’est pas grave car tu lèves les yeux et tu découvres l’église de Saint-Basile derrière les sapins : « Ce qu’elle est belle, c’est pas possible. À chaque fois que je la vois, ça m’émerveille. Suis-je normal ? » hihi ! 

img_4778

L’allée, le petit cimetière des grandes figures du communisme

Tu marches encore un peu et tu arrives au pied du mausolée de Lénine. Il y a des jeunes gardes russes. Ils sont beaux avec leurs uniformes et leurs chapkas bleu-gris. Ils se trouvent à chaque coin et se tiennent droits l’air fier.

Tu descends une volée d’escaliers dans la pénombre et…
Whaou ! Tu arrives dans la pièce dans laquelle repose Lénine.
C’est impressionnant !
La pièce est carrée. C’est très haut de plafond, presque 12 mètres quand même… 

Le corps de Lénine repose dans un cercueil vitré. C’est immense. Le cercueil est richement décoré. Il y a des lances, des dessins sculptés… Tout est de couleur rouge.

La salle d’ailleurs est tout en marbre (ça ressemble à du marbre) gris foncé et tout le long, telle une frise, il y a comme des éclairs, ils sont rouges. C’est absolument impressionnant ! Le cercueil me fait penser un peu à l’époque romaine et ses empereurs. Bien sûr, les photos sont interdites… c’est dommage.

Le corps de Lénine est éclairé. Il semble dormir. Il porte un élégant costume. 

C’est une expérience extraordinaire. Ça dure 1 minute, 2 minutes pas plus… mais ça remue à l’intérieur. 

img_4781

La tour Saint-Sauveur et l’église Saint-Basile 

Quand tu connais un peu l’histoire de cet homme et de la Russie… Quand tu vois ce corps dans ce mausolée… Quand tu vois tous ces gardes autour du cercueil… Quand tu fais partie d’une foule hétéroclite : anglais, chinois, Russe, et moi française…

C’est quand même complètement fou, non ?

Voilà, ta visite se termine ici, cher voyageur. J’espère que ça t’a plu et que tu as voyagé de chez toi.

Avant de partir, continuons notre voyage :
« Est-ce que toi aussi, tu as tendance à trop écouter l’avis des autres plutôt que le tien ? »

Je te dis à très bientôt dans un nouvel article et, en attendant, je t’encourage à rester curieux du monde qui t’entoure.

Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *